Sélectionner une page

Le bois est une matière assez particulière. Pour les artisans qui l’utilisent dans la confection de divers meubles, il s’agit là d’un matériau à la fois passionnant, élégant et noble. Certes, les meubles en bois sont très populaires, mais chaque fabrication est unique en son genre. Les arbres subissent des influences environnementales différentes. Les bois qui sont formés ont donc une structure unique. La couleur individuelle, le grain ainsi que le sens de croissance des types de bois font de chaque meuble une pièce unique. Toutefois, la préoccupation majeure ici est celle de leur protection. Comment s’y prendre ?

Que faut-il pour protéger une table en bois ?

Pour protéger votre table en bois contre des tâches domestiques et alimentaires ou encore contre l’usure du temps et les rayures, il est conseillé d’appliquer du vernis. Ce dernier, une fois appliqué, formera un film protecteur sur votre table. Celle-ci sera protégée contre toutes les tâches et contre l’usure. Sur le marché, vous trouverez plusieurs vernis de qualité sans odeur qui pourront vous aider. Faire le choix de la qualité, c’est s’assurer d’avoir choisi la meilleure protection.

L’application du vernis en deux étapes

Comme vous l’aurez compris, il faudra passer par deux étapes pour appliquer votre vernis.

1re étape : la préparation du vernis anti-tâche

Sur une table peinte, teinte ou encore sur une table en bois brut, procédez à un léger ponçage. Ceci, en vous servant d’un papier verre grain 120 ou d’un papier ponce. Cela rendra plus facile l’accroche du vernis et favorisera sa résistance.

2e étape : l’application du vernis

Si vous disposez d’une table en bois brut, procédez à l’application du vernis anti-tâche et laissez sécher pendant 4 heures de temps environ. Une fois ce temps passé, appliquez une seconde couche. Par contre sur du bois peint ou teint, une couche suffira. Les outils utilisés pour l’application du vernis se nettoient à l’eau.

Le vernissage d’une table en bois cirée

Sur les anciens modèles de tables en bois, il est possible de retrouver, et ce très rarement des protections en cire. Vous devez savoir qu’aucune peinture ni vernis ne peut être appliqué sur la cire, car il s’agit là d’un corps gras. Si vous êtes dubitatif, vous avez la possibilité d’effectuer le test qui suit : prenez un chiffon sur lequel vous appliquez une petite quantité de white spirit. Une fois ceci fait, frottez légèrement la table avec votre chiffon. Si la teinte sur le chiffon parvient à s’enlever, alors c’est sûr qu’il s’agit d’une table revêtue de cire.

Alors, vous désirez certainement savoir comment cirer une telle table. C’est simple !

  • 1re étape : servez-vous d’un décireur biodégradable pour justement décirer.
  • 2e étape : utilisez du papier verre pour poncer et ensuite, dépoussiérez.
  • 3e étape : apposez deux couches de vernis anti-tâche.

Comment réussir la protection d’une table en bois ?

Les vieilles tables faites en bois ne se démodent jamais et sont réellement superbes. Mais pour cela, il faudra impérativement en prendre soin au maximum. En principe, une table en bois ne doit pas rester trop en longtemps en contact avec un liquide, et ce, quel qu’il soit. Si une éclaboussure atteignait votre table, prenez le soin de l’essuyer automatiquement. Sinon la tâche pourrait créer des dégâts irréversibles.

Sachez que les plateaux de tables les plus faciles à nettoyer et les plus résistants sont ceux laqués ou vernis. Dans ces cas, pour protéger votre table, il suffit de procéder directement à son nettoyage lorsqu’un verre s’y renverse. Le vernis agit déjà comme une protection. Le temps de réaction est très important. Il faut donc en tenir compte.

Pour aller plus loin :