Sélectionner une page

Lors de la conception ou de la rénovation d’une maison, il est essentiel de choisir des matériaux qui offrent durabilité, beauté et élégance. Les pierres naturelles, telles que le travertin, offrent justement cela. Que ce soit pour une maison ou une zone commerciale, les entrepreneurs et les concepteurs savent que les surfaces en pierre sont un investissement judicieux qui peut ajouter de la valeur à une propriété.

La pierre naturelle est polyvalente en termes de types, d’utilisations et de finitions. Vous avez de nombreuses possibilités pour choisir la forme en fonction de l’usure que la surface est censée subir, de la conception, de l’entretien et du prix que vous êtes prêt à payer. Vous pouvez choisir parmi le marbre, le granit, l’ardoise et d’autres belles pierres, mais le travertin reste un des matériaux préférés. Cette pierre polyvalente ajoute de la distinction à toute pièce et offre de nombreux avantages, mais elle peut aussi se détériorer avec le temps. Dans cet article de blog, vous trouverez des informations de base sur le travertin, les types de finition les plus courants pour le travertin et les types de dommages qu’il peut subir, ainsi que nos conseils d’expert.

Travertin : Une pierre avec une grande histoire

Le travertin fait partie de l’histoire et des civilisations. Des monuments antiques aux structures modernes, l’utilisation de cette merveilleuse pierre est manifeste : le Colisée romain a été construit en travertin, et Michel-Ange l’a utilisé dans le dôme de la Basilique Saint-Pierre ; et les murs du hall de la Willis Tower de Chicago (la Sears Tower) sont revêtus de travertin. “Travertine” est un nom dérivé du latin.

Son nom latin est lapis tiburtinus, ce qui signifie pierre de Tibur, et elle doit son nom à la ville romaine où elle a été exploitée, aujourd’hui connue sous le nom de Tivoli. Bien que l’Italie et la Turquie aient traditionnellement été de gros exportateurs de travertin, il existe également une certaine production nationale, représentée principalement par les grands gisements de travertin du parc national de Yellowstone.

L’essentiel sur le travertin

Cette luxueuse pierre sédimentaire est composée principalement de carbonates de calcium et se forme dans les sources chaudes et les geysers, ou grottes calcaires. Elle se présente dans une gamme de belles couleurs, des neutres comme le blanc, le beige et le marron aux nuances de rose et de rouge (les nuances plus rouges ont une teneur plus élevée en fer).

Le travertin est une excellente option pour un usage domestique ou commercial : il est durable, et sa structure poreuse de faible densité possède de bonnes propriétés d’isolation thermique et sonore. Le carrelage travertin convient aux espaces intérieurs (salons, cuisines et salles de bains, dans les sols, les murs, les dosserets et les comptoirs) ou aux espaces extérieurs : (trottoirs, piscines, etc.). Comme toute autre pierre naturelle, le travertin est considéré comme un matériau de luxe. Toutefois, il présente un excellent rapport qualité-prix compte tenu de ses caractéristiques. Le travertin résiste bien à un trafic intense et il est assez facile à entretenir. Il existe également en différentes finitions.

Types de finitions du travertin

Le travertin naturel présente des trous et des fosses qui lui donnent une surface rugueuse. Cette caractéristique rend les sols plus intéressants car il n’y a pas deux carreaux de travertin identiques. Le travertin avec une finition rugueuse est le plus recherché.

Fondamentalement, le travertin est rempli ou non, selon que ces fosses ont été remplies ou non. Une fois que la pierre est extraite et remplie, elle reçoit une finition : polie, brossée, adoucie ou polie. Il s’agit de quatre finitions de base prêtes à poser que vous pouvez trouver lorsque vous achetez des dalles en travertin :

  • Vieilli : ce type de carrelage a la finition la plus robuste de toutes, il n’a donc pas de surface réfléchissante. Il a un aspect vieilli et altéré par les intempéries. Pour obtenir cette finition, les tuiles sont placées dans un tambour en caoutchouc avec de l’eau, du sable et des roches, puis elles sont retournées. Ce processus adoucit la surface de la tuile et use les bords (c’est pourquoi le travertin de cette finition a généralement des bords légèrement arrondis).
  • Brossé : il a également un aspect très robuste, qui est donné avec une brosse métallique. Comme le travertin culbuté, le travertin brossé est celui qui réfléchit le moins la lumière. Il se présente généralement dans des couleurs atténuées.
  • Adouci : c’est le type de finition le plus courant. Il a un éclat terne, presque mat. Le travertin adouci est poli à plat, mais pas complètement brillant, ce qui lui confère un aspect rustique mais élégant.
  • Poli : il est lisse et plat, et sa surface est très brillante. La pierre polie a tendance à avoir des couleurs plus riches et elle est particulièrement résistante aux taches. Cependant, elle peut être glissante.

Comment le travertin est-il endommagé ?

L’usure ou la négligence peuvent endommager le travertin, quelle que soit sa finition. Ce sont les types de dommages que le travertin peut subir :

  • Gravure : cela se produit lorsqu’une substance acide pénètre dans la pierre et la corrode. En d’autres termes, les acides de certaines substances comme le vin, le vinaigre, le café ou les nettoyants acides peuvent ronger la pierre dans la zone affectée.
  • Taches : les taches se produisent lorsqu’une substance pénètre dans la pierre et laisse une marque plus sombre.
  • Rayures : lorsque des objets lourds ou pointus sont déplacés sur une surface en travertin, le risque de rayures est considérable. Ces objets peuvent même faire des bosses sur le travertin.
  • Moisissure, mildiou : ces champignons sont courants si le travertin est exposé à une humidité constante.
  • Accumulation d’impuretés : cela est particulièrement possible avec le travertin piqué. Les petites fissures et les piqûres à la surface se déposent même si l’entretien est bien fait.
  • Dépôts minéraux : ces taches blanches et d’aspect écailleux sont plus fréquentes partout où l’eau du robinet est dure (en d’autres termes, contient beaucoup de minéraux, comme le calcium et le magnésium). Ils se forment lorsque les résidus de savon et lesdits minéraux se combinent.

Heureusement, tous ces types de dommages peuvent être réparés par une restauration professionnelle. Le polissage du travertin peuvent changer radicalement l’apparence de votre travertin et lui donner un aspect tout neuf.

Polissage du travertin pour restaurer vos surfaces

Un nettoyage en profondeur, un polissage sont nécessaires en fonction de l’étendue et du type des dommages. Ces opérations sont effectuées par des techniciens experts pour remettre les surfaces en travertin dans leur état d’origine.

Le pierrage permet de restaurer les sols en pierre naturelle en éliminant les marques de gravure, les éraflures et les taches causées par les diamants industriels. Un disque diamanté (un disque abrasif à faible granulométrie) est placé sur une machine à poncer, ou des poudres de rodage sont appliquées sur la pierre puis polies en surface. Dans le cas des disques diamantés, ils sont numérotés en fonction de leur capacité à enlever des couches de pierre. Plus le numéro est bas, plus le grain est grossier. Plus le chiffre est élevé, moins il est abrasif. Les tampons portant un numéro plus élevé sont utilisés pour le polissage. Le polissage nécessite une machine à meuler industrielle spéciale et des techniciens qui ont une formation et de l’expérience. Parfois, il suffit de poncer pour qu’un sol ait l’air neuf. La raison en est que le ponçage permet de décoller les couches extérieures de la pierre et d’exposer une surface plus récente, exempte de rayures, de marques de gravure ou de taches.

Le rodage est une excellente option pour les zones à forte fréquentation, où il faut une bonne résistance au glissement et où l’on veut que les signes d’usure soient moins visibles, mais où l’on ne veut pas d’une finition rustique. Malgré sa résistance au glissement, le travertin adouci n’a pas une résistance maximale de la peau lorsqu’il est mouillé, car l’eau forme un film sur les surfaces adoucies, ce qui crée un effet de patinage. La pierre adoucie a un aspect naturel et montre tous les détails de la pierre, mais reste élégante.

Les sols en pierre sont plus poreux que les sols polis, donc de temps en temps, les fosses qui s’y trouvent s’usent et finissent par devenir de gros cratères. Dans ce cas, un produit de remplissage est nécessaire. Cette procédure, appelée remplissage, consiste à appliquer une substance époxy et à l’égaliser pendant le processus de rodage.

Les professionnels savent que les sols en pierre doivent être scellés pour les protéger des dommages. Pour cette procédure, il est conseillé d’utiliser des scellants d’imprégnation car ceux-ci pénètrent les couches de pierre en scellant la surface de l’intérieur vers l’extérieur.

Le polissage est une autre méthode de restauration du travertin. Cette procédure offre un brillant élégant, semblable à celui d’un miroir, qui semble très luxueux. Le polissage est effectué avec des disques de diamant industriel, tout comme le rodage, mais ceux-ci ont un grain plus faible. En d’autres termes, ils sont moins abrasifs. Le polissage est généralement effectué après le rodage si le propriétaire souhaite que son sol ait une finition très brillante. Les sols en bon état n’ont parfois pas besoin d’être rodés, un simple polissage suffit.

Entretien de base du travertin

Le travertine a besoin d’une routine de soins cohérente. Les conseils suivants sont faciles et très efficaces pour maintenir le travertin dans des conditions optimales.

Photo d’un sol en travertin avant et après le nettoyage professionnelPicture d’une douche en travertin avant et après l’entretien et le scellement
Si vous nettoyez un sol, balayez-le avec un balai doux ou une serpillière sèche. Vous pouvez également passer l’aspirateur pour vous débarrasser du sable et de la poussière. N’utilisez pas de balais durs, ceux-ci peuvent rayer la surface du travertin. N’utilisez pas d’aspirateur de grande taille, mais un aspirateur à main. Le nettoyage à sec de votre travertin est une bonne idée pour l’entretien quotidien.

Pour toute surface en travertin, utilisez un nettoyant neutre de haute qualité. Veillez à ce que le produit que vous utilisez soit étiqueté comme étant sans danger pour la pierre naturelle. Évitez les produits de nettoyage en vente libre qui contiennent des substances acides, qui peuvent attaquer et endommager la pierre.

De l’eau chaude, des nettoyants doux et un chiffon ou une serpillière en microfibres suffisent pour entretenir le travertin. Une fois que vous avez essuyé la surface avec ce produit, vous pouvez vous débarrasser de l’humidité qu’elle contient avec un chiffon ou une serpillière en microfibres secs. Vous pouvez passer la serpillière une fois par semaine et cela suffira.

Si un déversement se produit, essuyez-le immédiatement. Cela évitera les taches ou les marques de gravure.

Protégez vos sols avec des tapis et des moquettes et procurez-vous des protections en caoutchouc pour les meubles. Utilisez des sets de table, des sous-verres, des caddies et des dessous de plat sur les comptoirs de la cuisine. Utilisez des plateaux de vanité sur les surfaces des salles de bain et protégez les manteaux avec des sets de table.

Vous pouvez nettoyer en profondeur vos sols ou autres surfaces deux fois par an avec une récureuse automatique ou un nettoyeur à vapeur.

Raclez votre douche en travertin après chaque utilisation. Veillez à ce que la salle de bains soit bien ventilée pour éviter l’humidité.

Veillez à ce que vos carreaux et vos joints soient dans un état optimal. Vérifiez tous les six mois qu’il n’y a pas de fissures, de décoloration ou d’écaillage. Si vous constatez un problème, appelez les experts.

Vos surfaces en travertin dureront plus longtemps si vous scellez la pierre.
Il n’y a aucune raison de laisser vos surfaces en travertin se détériorer davantage. Des experts peuvent faire des merveilles sur les surfaces en travertin, quelle que soit l’importance de leur détérioration.

En savoir plus
Utiliser de l’hydrofuge pour son travertin
Quels sont les meilleurs types de travertins ?